Galerie des Jours de Lune, Metz – Multiplier les angles de vue – inaugurazione 13 giugno 2014

Galerie des Jours de Lune, Metz

Galerie des Jours de Lune, Metz

Galerie des Jours de Lune – Multiplier les angles de vue – inaugurazione 13 giugno 2014. La mostra resterà aperta fino al 21 settembre. Artisti: Marie Aerts, Nicolas Aiello, John Cornu, Alix Delmas, Cristina Escobar, Ann Guillaume, Frédéric Houvert, Rachel Labastie, Isabelle Levenez, Nicolas Muller, Emmanuelle Potier, Benjamin Sabatier. La Galerie des jours de lune – indizzo 5 Rue de l’Arsenal, Metz, Francia ‎(vedi MAPPA) è gestita dall’associazione l’Étend’art e alterna mostre collettive a personali di artisti francesi e internazionali. E’ a due passi dai Musées de la Cour d’Or (sede di importanti collezioni archeologiche e artistiche legate alla storia della città di Metz) e dal Frac Lorraine (Fond Régional d’Art Contemporain, dove sta per inaugurare, l’11 giugno, una mostra dell’argentino David Lamelas dal titolo On the Moon). >

Milano Arte Expo riceve dalla Galerie des Jours de Lune – vedi >LINK – e volentieri pubblica:

Le dessin, bien avant la naissance de l’écriture, accompagne l’être humain. Il en fut son premier mode d’expression. Il suffit de penser à la grotte Chauvet ou aux fresques de Lascaux. Un besoin s’est fait ressentir, de poser une empreinte, une trace. Au-delà de l’origine et des usages probablement rituels et magiques, l’apparition du dessin correspond à un véritable bouleversement. Il permet de témoigner, de rendre compte du monde qui nous entoure. Celui-ci n’a jamais cessé d’accompagner l’homme dans ses quêtes et son histoire. Tombé en désuétude, considéré comme un art mineur, le dessin, depuis quelques années, regagne ses lettres de noblesse. Nous ne comptons plus l’apparition de foires d’arts consacrées à ce médium et l’intérêt grandissant du public pour celui-ci. Sous ses multiples facettes, l’exposition sur le dessin proposé par la galerie des Jours de lune est, à sa modeste mesure, représentatif. Le dessin permet aussi un prolongement sur le travail des artistes présentés tout au cours de la saison. Il est à envisager soit comme Work in Progress — il sert d’esquisse à de futurs projets —, soit comme  Wall in progress » — les murs de la galerie deviennent le support et le dessin est appréhendé comme objet autonome —. Tous nous renvoient à nos origines lointaines. Nous ne nous lassons pas des techniques et des outils. Les Work in Progress permettent de suivre le cheminement de l’artiste, les étapes de pensées et de constructions en amont des œuvres finales. Les Walls in Progress remodulent l’espace, l’agrandissent, le rétrécissent. Grâce à ce large spectre, notre vision des artistes se modifie ; nous découvrons simultanément les aspects passés et à venir de leurs travaux.

MAE Milano Arte Expo -milanoartexpo@gmail.com– ringrazia l’ufficio stampa della Galerie des Jours de Lune di Metz.

Milano Arte Expo

Potrebbero interessarti anche...

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *